Contrairement aux Buttes Chaumont, que j'ai peu l'occasion de fréquenter, j'arpente le Jardin du Luxembourg deux à trois fois par semaine.

Presque chaque fois, je suis saisis par certains détails, certaines perspectives, si bien qu'il y a un moment déjà que je me promets d'y aller faire quelques photos.

C'est chose faite et vous les trouverez ici.

img_00151Indéniablement, ce jardin n'est pas, pour moi, un lieu comme les autres. Lorsque j'étais enfant, nous vivions rue de Vaugirard. C'était donc l'endroit tout indiqué pour venir rouler mon landau lorsque le temps le permettait.

Un peu plus tard, c'était les balançoires.

Et puis pendant près de quinze ans, je n'y ai pas remis les pieds.

img_00241 Désormais, c'est le théâtre de mes promenades digestives... A force de l'observer sous tous les angles, j'ai fini par l'aimer. C'est, d'abord, un excellent moyen de se cultiver. On y croise moult statues de reines de France, plus ou moins connues, dont la reine Bathilde que j'ai longtemps cherché après avoir fait sa connaissance dans un roman.

La partie Est du jardin est pleine de ces reines dont la présence, à quelques mètres du Sénat, ne laisse que peu de doutes sur ce que les élus de nos élus aiment à contempler en revenant d'une séance.

La partie Ouest n'est pas exempte de personnages de pierre, mais on y croise plutôt Baudelaire. Rien d'étonnant: ces figures là sont tournées vers le lycée Montaigne et la rue d'Assas...

img_0055Mais au fond, de tout, que j'aime le plus ce sont les pelouses vertes situées le long de la rue Guyemer.

Au printemps, c'est une explosion de rose, de jaune et de toutes sortes de nuances de vert. La rue étant assez calme, on entend peu de voitures. Si l'on a la chance de trouver une chaise (de préférence semi-allongée), il suffit de la positionner convenablement pour avoir l'impression d'être parti loin, tellement loin...

Et puis, si certains ne supportent pas l'oisiveté, ils pourront toujours louer un bateau et le faire naviguer dans le bassin principal !