28 janvier 2008

Enfin veuve, ou les lendemains difficiles...

Comment fait-on pour occuper un dimanche après une nuit passée à jouer les gardes-malades ? Et bien, pardi, on se traîne jusqu'au cinéma !D'ailleurs, c'est l'occasion de tirer mon chapeau au Vincennes qui figure parmi les rares salles à vous permettre d'assister à une séance pour 5,5 €...Quant au film, Enfin veuve, il bénéficiera de mon indulgence ensommeillée... Franchement, c'est loin d'être un chef d'oeuvre. Les acteurs jouent souvent faux (et pourtant, ce ne sont pas des débutants). Les aspects dramatiques du thème sont largement... [Lire la suite]
Posté par Don Quichotte à 11:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 janvier 2008

Après le Marco Polo

Manger italien est toujours un plaisir. Reste que souvent c'est cher, ou alors moyen.Le Marco Polo (rue de Condé, dans le 7ème) est un établissement de choix. On peut y déjeuner pour un prix raisonnable. Mais pour dîner, et si vous ne prenez pas garde, l'addition peut être... légèrement indigeste.J'ai dîné la semaine dernière chez Il Gallo Nero, et je dois dire que le lieu présente plus d'un avantage.D'abord, c'est juste à côté de chez Furai, ce qui fait une excellente raison d'y retourner pour s'assurer que ça vaut le détour.Ensuite,... [Lire la suite]
Posté par Don Quichotte à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 janvier 2008

Le rapport Brodek

Philippe Claudel, c'est un style. L'art de la suggestion, un auteur qui dépeint des atmosphères comme peu savent le faire, je trouve.Les âmes grises était, dans le genre, une véritable réussite que je remercie Saareka de m'avoir mis entre les mains (décidément, comme agent culturel on ne fait pas mieux !).Le rapport de Brodeck est tout aussi réussi.Histoire d'un homme, étranger parmi les siens, qui au prétexte d'une triste affaire d'épuration qu'il a la charge de raconter, nous narre son histoire. La douleur d'être différent, quoi que... [Lire la suite]
Posté par Don Quichotte à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 janvier 2008

Une soirée au bar

Oui, je l'affirme, hier soir nous avons passé une soirée au bar ! Ou plus exactement, une soirée avec un bar. Et je pense que nous nous sommes tous accordés sur l'idée que l'animal était d'une compagnie plutôt agréable.Il n'est d'ailleurs pas venu seul et ses compagnons étaient tout aussi sympathiques. J'ai quand même un regret: tapisser le fond d'oignons aurait été une bonne idée et éponger les courgettes et les tomates un peu mieux n'aurait pas fait de mal...En prévision de la réussite aléatoire du dessert, il y avait quand même de... [Lire la suite]
Posté par Don Quichotte à 11:33 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
04 janvier 2008

Sexe et dépendances

Avec un titre pareil, c'est bien le diable si cette page ne bat pas des records d'audience !Cela dit, les égarés s'en iront bien vite en apprenant que:1 - Il ne sera pas ici question de ma vie privée mais du dernier livre que j'ai lu2 - Ce bouquin est très éloigné de ce que suggère son titreLe roman de Stephen Mc Cauley, que le Monde des livres a en son temps accueilli avec ferveur, met en scène la vie d'un agent immobilier de Boston. Au fil des pages, et des ventes d'appartements, il nous conduit au coeur de la vie de ses clients.... [Lire la suite]
Posté par Don Quichotte à 16:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 janvier 2008

De l'art de se gâcher la vie...

Et à part ça, me direz-vous...?Ben pas grand chose. Ca occupe, mine de rien.Cela étant, j'ai quand même eu le temps d'achever la lecture du livre de Katherine Pancol, Les yeux jaunes des crocodiles.Le début m'a inspiré quelques craintes. Enième histoire d'une femme qui, devenant célibataire, découvre les aléas de la vie, les combats à mener, les succès à remporter.Mais l'auteur a très vite eu raison de mes réticences. Ce bouquin plonge le lecteur dans un univers certes un peu loufoque, mais terriblement attachant, parfois même... [Lire la suite]
Posté par Don Quichotte à 14:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 janvier 2008

Si 2008 pouvait ressembler aux derniers jours de 2007...

... je ne m'en plaindrais pas ! Heureuse année à tous ! Votre bien dévoué, D.Q. (... tête en l'air, étranger aux vérités premières,...)
Posté par Don Quichotte à 00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]