29 avril 2007

Les règles du jeu

Madame Royal a débattu avec Monsieur Bayrou. Je n'ai pas assisté à cet échange, mais comme d'autres j'ai pris connaissance de sa substantifique moelle grâce aux articles qui s'en sont fait l'écho.En revanche, j'ai eu l'occasion d'entendre un commentaire de Monsieur Sarkozy, fort agacé par cette démarche du troisième homme et rappelant (au cas où quelqu'un ait oublié) que c'était lui qui était qualifié pour le second tour et que par conséquent c'est avec lui que devrait débattre Madame Royal.Bien entendu, Monsieur Sarkozy argumente... [Lire la suite]
Posté par Don Quichotte à 14:12 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

23 avril 2007

Tout ne fait que commencer...

Voilà, c'est fait, diront certains. Dépités ou réjouis, qu'importe, tous se trompent.Les chiffres sont inquiétants. A cette heure, les résultats exacts ne sont pas connus, mais vous devriez les trouver ici. En revanche, les tendances sont claires. Monsieur Sarkozy dispose d'une avance confortable et d'un potentiel d'apport de voix (des électeurs de Messieurs Le Pen, de Villiers et, en partie, Bayrou) tout aussi important. Madame Royal, en revanche, si son score est honnête ne peut guère compter que sur un détournement des voix... [Lire la suite]
Posté par Don Quichotte à 09:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
22 avril 2007

Et finalement...

J'ai hésité jusqu'à la dernière minute. Finalement j'ai donné à ma voix à Ségolène Royal. Pas tellement pour voter utile, encore que. Essentiellement parce que je n'ai pas trouvé de personnalité politiques de droite que j'ai réellement envie de voir participer à l'union que propose François Bayrou. Sans doute aussi parce que je me dis que sanctionner le parti socialiste au prétexte que sa candidate ne me convient pas, alors que je n'ai pas pris la peine d'y adhérer et de participer à ce choix était difficile à justifier. Peut-être... [Lire la suite]
Posté par Don Quichotte à 19:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 avril 2007

Le petit-poucet

Ce qu'il y a de dangereux avec les amis, c'est qu'on ne se méfie pas d'eux...Alors quand on vous propose de remonter sur des rollers, vous vous dites qu'il ne peut rien vous arriver d'autre que de retrouver votre forme d'antan et le plaisir de traverser un Paris sans voiture de nuit.C'est oublier que la dernière fois c'était il y a... [CENSURE] ans. Mais vaille que vaille, vous persistez. Peu importe que votre freinage soit devenu moyennement efficace, que votre sens de l'équilibre ait un peu pati des années passées le derrière sur... [Lire la suite]
Posté par Don Quichotte à 12:44 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
20 avril 2007

N'oubliez pas de vivre

De l'auteur, je ne vous dirais pas grand chose. Vous trouverez ici quelques détails. Thibaut de Saint Pol fut étudiant en classe de d'hypokhâgne puis de khâgne dans un grand lycée de la région parisienne. Les classes préparatoires, c'est tout un univers. Leurs khôlles, la légendaire amabilité des enseignants, l'incertitude d'un concours pour seule perspective, etc.,... L'auteur raconte tout cela. Fort bien, d'ailleurs. Mais ce n'est pas là que se situe l'intérêt de l'ouvrage. Certains savent ce qu'est une classe préparatoire et... [Lire la suite]
Posté par Don Quichotte à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 avril 2007

Promenade du jeudi...

Autrefois, le jour de repos des écoliers c'était le jeudi.Comme il se trouve que j'ai travaillé hier, mercredi, je me suis dit que j'allais remettre au goût du jour la mode des jeudi buissonniers...Et voilà comment je me suis retrouvé parmi les nymphéas après avoir déjeuné à la terrasse de l'ancien hôtel Baudy (où soit dit par parenthèse vous pouvez déjeuner fort bien et pas très cher).J'ai ensuite visité le Musée d'Art Américain où sont actuellement exposées une centaine de toiles de peintres ayant appartenu à la colonie de Giverny.... [Lire la suite]
Posté par Don Quichotte à 21:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

18 avril 2007

Ségolène Royale... ou François Bayrou

Le premier tour approche à grands pas et dimanche il faudra bien que j'aie fait mon choix.Jusqu'à très récemment, la question de mon vote aux élections présidentielles ne me posait pas un grand cas de conscience. Je suis de gauche et je n'adhère pas aux thèses communistes. Pour moi, ne restait que le parti socialiste. Je ne trouvais pas trop à m'en plaindre, d'ailleurs...Seulement depuis 2001, les choses ont quelque peu changé et j'ai, moi aussi, un peu évolué.Ca ne se fait pas, mais ce sera moi d'abord. J'ai rencontré... le monde du... [Lire la suite]
Posté par Don Quichotte à 21:25 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
18 avril 2007

L'aveu

L'aveu n'est pas à proprement parler un film récent... Réalisé par Costa-Gavras, il est sorti dans les années 70. La distribution (Montand, Signoret,...) en témoigne. Très sommairement, c'est le récit de l'emprisonnement pour des motifs politiques (et surtout fallacieux) d'un homme, communiste dont on devine que la fidélité au parti est inégalée, par ses pairs. Il ne s'agit pas d'une condamnation du régime communiste. Le héro n'abandonne d'ailleurs pas ses convictions au sortir de l'épreuve qu'il traverse. L'aveu est un une... [Lire la suite]
Posté par Don Quichotte à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 avril 2007

De la concurrence entre grandes écoles et facultés

L'an passé, déjà, le sujet avait secoué la communauté des juristes universitaires. Le 21 mars 2007, le barrage qu'avaient élevé Professeurs et Maîtres de conférence contre le projet d'autoriser certaines grandes écoles à délivrer des diplômes à teneur juridique a cédé. Pour être très précis, un arrêté du 21 mars 2007 (ici) autorise les titulaires du diplôme de l'Institut d'Etude Politique de Paris mention droit économique à présenter les épreuves d'entrée aux centres régionaux de formation à la profession d'avocat. En d'autres... [Lire la suite]
Posté par Don Quichotte à 10:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 avril 2007

Le printemps est là...

Le printemps est bel et bien là.Evidemment, ça donne envie d'aller voir la mer ou d'aller marcher au milieu de nul part. Seulement s'expatrier en voiture ce week-end, c'était pure folie.A nous autres, parisiens, il reste quelques parcs. Et pour ma part, je n'avais jamais traîné mes guêtres dans le parc André Citroën. C'est désormais chose faite.Cette grande pelouse bordée d'alcôves est assez plaisante et agréable à l'oeil. D'autant plus qu'il faut reconnaître que les jardiniers de la ville de Paris (je suppose) ont fait un effort... [Lire la suite]
Posté par Don Quichotte à 09:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]